we are poems - Ugo Rondinone

Chaque année, Beaux-Arts de Paris invite une galerie pour présenter une œuvre qui soit un signal contemporain au cœur de la ville. Pour cette première invitation, la galerie kamel mennour présente l’œuvre iconique d’Ugo Rondinone : we are poems, 2011. Visible de l’intérieur de l’École ou depuis les quais de Seine, cette œuvre crée un lien puissant entre nos étudiants, les artistes et un large public. 

Du 14 octobre à l’été 2020, venez admirer cette œuvre iconique visible depuis les quais de Seine

 


La naissance des Beaux-Arts, chefs-d’œuvre des collections des Beaux-Arts de Paris, du grand siècle à la révolution


Au Musée de Shangaï, présentation de 85 œuvres issues des collections des Beaux-Arts de Paris à l’occasion du China Shangai International Arts Festival

du 31/10 au 9/02/2020
Musée de Shangaï, Chine

Plus d'informations ICI


JCDecaux va afficher des œuvres des étudiants des Beaux-Arts de Paris sur des colonnes Morris

Dans le cadre d’une collaboration nouée entre JCDecaux et les Beaux-Arts de Paris, il a été proposé à ses étudiants qui le souhaitent de concevoir une œuvre sur le thème de « Paris et les Parisiens ».

A l’issue de ce concours, les réalisations de Nastassia Kotava, Juliette Green, Gabrielle Simonpietri et Domitille Siergé ont été retenues et éditées en 50 exemplaires chacune pour donner vie à une grande exposition urbaine de 200 affiches sur près de 70 colonnes Morris.

Les visuels sont visibles dans les rues de Paris à compter du 24 septembre et au plus tard jusqu’au 26 octobre 2019.


L'esprit commence et finit au bout des doigts

"Là où tout commence et tout finit"

Seuil de l’exposition, cette première séquence est une invitation à découvrir celle par qui « tout commence et tout finit ». La main anonyme, multiple, libre ; celle de tous les possibles.

Laurent Le Bon a donné carte blanche à Anne-Marie Garcia, responsable des collections, et à l’équipe de la conservation des Beaux-Arts de Paris pour sélectionner 93 œuvres autour de la main, premier thème choisi pour cette exposition. Prélude offre ainsi une mise en perspective historique mais également un questionnement incroyablement riche autour de la représentation de la main. Elle prend ici de multiples formes et permet de découvrir des travaux qui, pour la plupart, n’ont encore jamais été montrés au public. Une sculpture éditée par Jacques Edouard Gatteaux, La main d’Ingres tenant un crayon, d’incroyables esquisses et moulages tirés de leçons d’anatomie, des photographies uniques du professeur et clinicien Paul Richer du service de Charcot et celles d’Eadweard Muybridge des années 1880... Et enfin, cette mystérieuse main de danseuse balinaise dont le geste constitue la plus symbolique des offrandes, témoin silencieux de sa conversation avec les Dieux.

Une exposition de la Fondation Bettencourt Schueller pensée par Laurent Le Bon et mise en espace par Isabelle Cornaro

 

Palais de Tokyo
du 16 octobre au 10 novembre 2019
Dans le cadre de la saison « Futur, Ancien, Fugitif. »

 


Il est plus beau d'éclairer que de briller seulement

// DEVENIR //

Il est plus beau d'éclairer que de briller seulement Le Collège des Bernardins, en partenariat avec les Beaux-Arts de Paris, invite 3 artistes à investir l’espace de l'ancienne sacristie pour questionner la notion de transmission et interroger le lien complexe et singulier qui unit un maître à son élève. Peut-on enseigner l’originalité, l’imaginaire, la poésie ? Quel est le rôle du maître dans cette quête si personnelle ?

Anne Rochette, professeure aux Beaux-Arts de Paris, expose aux côtés de Gwendoline Perrigueux et Cyril Zarcone, deux de ses anciens élèves devenus artistes de la scène contemporaine et représentés aujourd’hui par la Galerie Eric Mouchet. L’exposition propose, à travers une sélection d’œuvres créées pour l’occasion, un dialogue inédit entre l’enseignante et les deux jeunes artistes.

En rompant avec la vision classique et parfois archaïque du rapport maître/élève traditionnellement inculquée, l’exposition la renouvelle intégralement : il s’agit moins d’une frontalité que d’un équilibre des différences, une triangularité entre trois propositions artistiques, qui dialoguent les unes avec les autres.

Commissariat : Sophie Monjaret

Visite libre, avec présence de médiateurs,
du 9 octobre au 14 décembre
du lundi au samedi de 10h à 18h.

Pour en savoir plus ► https://www.collegedesbernardins.fr/content/il-est-plus-beau-declairer-que-de-briller-seulement 

 


La rentrée de la classe préparatoire de Via Ferrata

Bienvenue aux 25 étudiants qui ont réussi à intégrer la classe préparatoire de Via Ferrata pour cette rentrée 2019

Cliquez sur une vignette pour ouvrir la galerie photo
Droits réservés : @ Hugo Aymar


Les photos du Bal des Beaux-Arts

Bravo pour cette belle fête du 29 juin 2019 pour la clôture de Traversez les Beaux-Arts... Et un grand merci aux organisateurs, Alexandre Korzeniovski, Tanguy Roussel et Yanis Ouaked

Cliquez sur une vignette pour ouvrir la galerie photo
Droits réservés : @ Adrien Thibault pour les Beaux-Arts de Paris


Les ateliers ouverts en photos

Retour sur les ateliers ouverts qui se sont tenus les 27, 28 et 29 juin 2019. Un panorama des travaux réalisés par les étudiants de la première à la cinquième année ponctué de performances et événements festifs... Merci à toutes et tous

Cliquez sur une vignette pour ouvrir la galerie photo
Droits réservés : @ Adrien Thibault pour les Beaux-Arts de Paris


Cérémonie de remise des diplômes - juin 2019

Découvrez les photos de la cérémonie de remise des diplômes et de l'annonce des félicités qui s'est tenue le 26 juin dans l'amphithéâtre d'honneur en présence du jury 2019 présidé par Mélanie Bouteloup et composé d’Alain Berland, Ingrid Luquet-Gad, Franck Scurti et Alain Séchas

La liste des diplômés et des félicités est disponible ici 

Cliquez sur une vignette pour ouvrir la galerie photo
Droits réservés : @ Adrien Thibault pour les Beaux-Arts de Paris


Via Ferrata - Concours obtenus par les étudiants

Via Ferrata est la classe préparatoire des Beaux-Arts de Paris, dédiée aux jeunes issus de la diversité sociale, géographique et culturelle. Cette année sur 25 élèves inscrits 96% des étudiants ont obtenu un concours dans une école de renom.

 Télécharger le récapitulatif


Lauréats des Prix des Amis 2019

 

PRIX agnès b. décerné conjointement à :
Hugo-Ernest JUTEL (5e année Atelier P2F)
Yue YUAN (5e année Atelier CLOSKY)

PRIX THADDAEUS ROPAC
Mathilde SOARES (5e année Atelier Lvovsky)

PRIX WEIL GOTSHAL & MANGES
Anaïs-Tohé COMMARET (5e année Atelier Cogitore, Closky)

PRIX KHALIL de CHAZOURNES
Yi YANG (5e année Atelier Boisrond)

PRIX des AMIS des BEAUX-ARTS
Daniel NICOLAEVSKY MARIA (5e année Atelier Huyhn, Closky)

PRIX du PORTRAIT / PRIX Bertrand de DEMANDOLX-DEDONS
Chien Hung Clinton LIU (4e année Atelier Faigenbaum)

Les lauréats des Prix bénéficieront d’une EXPOSITION dans les locaux de agnès b. du lundi 26 novembre au vendredi 6 décembre 2019.

Depuis la création de l’Association en 2008, 70 ARTISTES ont été récompensés par les AMIS des Beaux-arts à travers ses Prix, ses Bourses et sa Résidence .
Depuis leur mise en place, les Prix des Amis des Beaux-arts ont été décernés à des étudiants devenus des artistes confirmés : Jonathan Binet (prix 2008), Hicham Berrada (2009), Eva Nielsen (2009) Claire Adelfang (2009 et 2010), Mathieu Bonardet (2010) , Elsa Guillaume (2013), Tarik Kiswanson (2014), Enzo Mianès (2015), pour n’en citer que quelques-uns .


Prix des Fondations - édition 2019

 

1 AIDE AU PROJET COLLECTIF FRANCOIS DE HATVANY / FONDATION DE FRANCE
Deux projets lauréats, 2 500 € chacun
BONJOUR, association FLORENE, page dédiée aux artistes au sein du journal de Saint-Denis (hebdo)+ interventions dans la ville (performances, installations, lectures)
MILIEUX, association PROMESSES, nouveau festival pluridisciplinaire (musique électro, arts plastiques, gastronomie) en Haute-Garonne à 35 km de Toulouse

4 PRIX DE PEINTURE
Prix Rose Taupin – Dora Bianka / Fondation de France, peinture 4 000 € / FELISE DE CONFLANS
Prix Alberic Rocheron, peinture 1 500 € / THIBAUT CAIRE
Prix Roger Bataille, peinture 1 500 € / ANNABELLE AGBO-GODEAU
Prix Maurice Colin-Lefranc, peinture 1 500 € / FABIAN GRÖNING

3 PRIX DE VOLUME / INSTALLATION
Prix Marguerite et Méthode Keskar / Fondation de France, volume-installation/ performance 3 000 € / MAÏLYS LAMOTTE-PAULET
Prix Joseph Ebstein, sculpture 1 500 € / DANA-FIONA ARMOUR
Prix de sculpture-installation, 1 500 € / ANNA ZORIA

3 PRIX PHOTO/VIDEO / NOUVELLES TECHNOLOGIES
Prix de multimédia, 1500 € / MATTHIEU BRION et GABRIEL GAUTHIER
Prix vidéo-nouvelles technologies, 1 500 € / OLIVIER BEMER
Prix de photographie, 1 500 € / MY-LAN HOANG-THUY

BOURSE DIAMOND / 6 LAUREATS
Dessin , 4 prix à 3 000 € et deux à 1 500 € / HELENE JANICOT, JOSEPHINE DUCAT, PAULINE MARTIN, MIRANDA WEBSTER, MALO CHAPUY, ARTHUR DUJOLS-LUQUET 

LES JURYS
Les prix de Havtany et Diamond font l’objet d’un jury interne composé de Jean de Loisy, Jean-Baptiste de Beauvais, Jany Lauga, Armelle Pradalier et Alice Thomine-Berrada.

Pour les autres prix, le jury, qui s’est réuni le 26 juin dernier, était composé de :
Frank Balland, curateur au Palais de Tokyo
Mathieu de Bezenac, collectionneur
Armelle Malvoisin, journaliste Beaux-Arts Magazine
Camille Morineau, directrice des expositions et collections Monnaie de Paris
Marion Papillon, galeriste 

 

Photos : @adrienthibault 


Prix du dessin contemporain 2019

Créé en 2013 pour soutenir et encourager les jeunes artistes, le Prix du dessin contemporain est décerné par l’association Le Cabinet des amateurs de dessins de l’Ecole des Beaux-Arts.

Il a récompensé le 14 juin dernier, un lauréat pour son oeuvre dessinée, parmi cinq étudiants ou jeunes diplômés sélectionnés par un jury composé de personnalités du monde de l’art.
L’artiste primé recevra une rétribution de 2500€ et verra une ou plusieurs de ses œuvres acquises par les membres du Cabinet des amateurs de dessins de l'Ecole des Beaux-Arts, afin d’enrichir les collections d'arts graphiques des Beaux-Arts de Paris

Commission de sélection du prix 2019 : Daniel Guerlain, Nicolas Joly, Laurie Marty de Cambiaire, Sylvie Prouté, Kathy Alliou et Emmanuelle Brugerolles.

Remise du prix en présence du jury et des artistes.
Président du jury : Stanislas d’Alburquerque
Membres 2019 : Florence Guerlain, Cecilia Hottinguer, Daniel Malingre et Daniel Thierry.

Prix décerné à Solène Rigou


Laure Tiberghien Prix Découverte LOUIS ROEDERER

Laure Tiberghien diplomée 2016
Lauréate du Prix découverte Louis Roederer 2019

Le travail de Laure Tiberghien s’inscrit dans un courant d’expérimentation que l’on peut faire remonter au début de l’histoire de la photographie mais il ne procède en rien d’une quelconque fascination technologique. L’image obtenue sans appareil, par la conjugaison de la chimie, de la lumière et du temps, est un révélateur du monde matériel, mettant ici en lumière l’épiderme des choses, non leur peau visible mais leur surface sensible.
Avec ses images, Laure Tiberghien capte les transformations du visible dont elle nous donne à comprendre le mouvement et les altérations. Chacune de ses pièces est l’objet d’une savante composition où les couleurs sont agencées après avoir été auparavant testées et disposées comme sur une palette pour obtenir les rapports de tons souhaités.
Toutes ces opérations qui mènent à des pièces forcément uniques, supposent un long travail en chambre noire, l’usage de filtres et la mise en place de dispositifs qui n’ont rien de mécanique et permettent d’obtenir une image maîtrisée tout en laissant la place à l’accident et au hasard.

Gilles A. Tiberghien  

Plus d'informations

 


Prix de peinture Antoine Marin 2019

Apolonia Sokol, diplômée 2015 des Beaux-Arts de Paris et parrainée par Hervé Télémaque, est lauréate de la 23e édition du Prix de peinture Antoine Marin

Depuis 23 ans, la galerie municipale Julio Gonzalez accueille le Prix Antoine Marin, rendez-vous incontournable dans le paysage de l’art contemporain français. Chaque année douze artistes de renommée nationale ou internationale parrainent douze jeunes plasticiens âgés de moins de 40 ans. A l’issue de la concertation des membres du jury, trois prix sont remis aux jeunes artistes. Exposer la jeune création, l’aider à se développer et créer des rencontres sont les motivations premières du prix Antoine Marin et de la municipalité.

Le prix Antoine Marin, c’est la volonté d’exposer la jeune création, de l’aider à se développer, de créer des rencontres et de favoriser de belles aventures artistiques. 

Rendez-vous du 14 juin au 6 juillet 2019
Galerie municipale Julio Gonzalez
21 avenue Paul Doumer
94110 Arcueil

Les mercredis et samedis de 14h00 à 19h00
Les jeudis et vendredis de 16h00 à 19h00

 

 


Prix Jean-François Prat 2019

Miryam Haddad est la lauréate du Prix Jean-François Prat 2019

La peinture abondante et faussement frivole de Miryam Haddad met en scène des protagonistes qui trouvent un écho dans le motif de fêtes galantes, mais qu’elle pousse à un tel extrême qu’on ne distingue plus le rire des larmes, la joie de l’angoisse.

prixjeanfracoisprat.com


Prix du salon de Montrouge

François Dufeil, en partenariat avec Marine Wallon, diplômée 2009 des Beaux-Arts de Paris, sont lauréats de la résidence à Moly-Sabata à Sablons (Isère) et bénéficieront d’une résidence de deux mois ainsi que d’une dotation. À l’occasion de ce salon les Beaux-Arts de Paris ont également attribué un prix à Oussama Tabti, qui bénéficiera d’une aide à la production.

salondemontrouge.com


Prix du public du 34e Festival International de Hyères

Johanna Benaïnous, diplômée 2015 des Beaux-Arts de Paris et Elsa Parra, diplômée 2015 de l'ENSAD sont les lauréates de la section Photographie. 

elsa-and-johanna.com


Partenariat Les Echos

Dans le cadre d’un partenariat exclusif d’un an (mai 2019/mai 2020) signé avec le quotidien Les Echos, les étudiants et jeunes diplômés des Beaux-Arts de Paris sont invités à participer à la création d’une illustration destinée à habiller le logo historique des Echos. L’illustration lauréate est publiée pendant une semaine (5 parutions) en 4e de couverture du quotidien ainsi que dans la galerie des Echos.fr accompagnée d’une courte interview de l’artiste . Les autres projets retenus, mais non sélectionnés, sont publiés sur le site internet des Echos.
Les thèmes d’inspiration sont libres : actualité, date anniversaire, grands sujets de société…

La lauréate de la première parution est Hélène Janicot, étudiante en 1ère année dans l’atelier Fanchon/ Piffaretti/ Figarella. Sa création apparaîtra dans le journal du 27 au 31 mai, sur le thème des élections européennes.

www.lesechos.fr

Voir les conditions pour participer à cet appel à candidature

Les créations sont visibles ici : http://media.lesechos.fr/infographie/logo-les-echos/index.html

 


Labo_Demo #1 / STAND

 

Les Beaux-Arts de Paris & La Cambre

A l’initiative du Centre, les Ecole nationales supérieures des Beaux-Arts de Paris et des Arts visuels de La Cambre s’associent pour investir l’espace de la cour afin d’y dévoiler les œuvres insitu des 8 signatures artistiques qui se distinguent ces dernières années et provenant de ces deux établissements de renom international.

Les œuvres qui seront déployées dans ce cadre ont fait l’objet d’une sélection de deux jurys constitués de représentants de chaque école et du Centre Wallonie-Bruxelles, d’un collectionneur ainsi que d’un curateur.

Cette première édition donnera à découvrir des artistes qui, nous l’espérons, s’imposeront dans les années à venir :

ANTOINETTE D’ANSEMBOURG
BENOÎT JACQUEMIN
CAMILLE LAVIER
OLIVIER BÉMER
JONÁS FADRIQUE
LUC-ANDRÉA LAURAS
ALEXANDRE KORZENIOVSKI
TANGUY ROUSSEL

Coordination artistique : Lola Meotti

cwb.fr

 


Lancement de la Collection Bourjois x Margaux Cusin

 

Margaux Cusin, étudiante en 4e année aux Beaux-Arts de Paris a créé 6 nouveaux designs pour les boites rondes de blush de la marque Bourjois. 


Patricia Stibbe, Présidente du CCN Ballet de Lorraine

Directrice-adjointe aux Beaux-Arts de Paris, Patricia Stibbe, assurera également les fonctions de Présidente, pour lesquelles elle vient d’être élue sur décision du CA du CCN Ballet de Lorraine 

 


Le livret des études

est disponible en version numérique ICI

 


Les Beaux-Arts de Paris en vidéo