NATHALIE TALEC
Département des pratiques artistiques

Nathalie Talec, née en 1960 à Paris, fait ses études à la faculté d’Arts Plastiques de Paris-Sorbonne (1979-1984). Après son DEA d’arts plastiques, elle prépare un doctorat sous la direction de Bernard Teyssedre (1984-1986).

Elle a enseigné la sculpture à l’École régionale des Beaux-Arts d’Angoulême (1989-1997) et à l’École supérieure des Beaux-Arts de Tours, EPCC TALM (1997-2015). Elle rejoint les Beaux-Arts de Paris à la rentrée 2015-2016.

Principales expositions : 2016 : Galerie Lily Robert, Paris ; Musée d’Amiens Métropole, Musée de Picardie, Rétrospective, Frac Franche Comté, Besançon.

2012-2013 : Inauguration commande publique, Gimme shelter, MAM de Saint Etienne ; Yerba buena Museum, San Fransisco, USA ; The one who sees blindly, Manufacture de Sèvres, Paris.

2008-2009 : Nathalie Talec, Rétrospective, MAC/VAL, Vitry-sur-Seine.

2006 : Haute fidélité, parcours sentimental et musical, 13.01, Musée du Louvre.

Expositions collectives : L’effet vertigo, nouvelle exposition des oeuvres de la collection, MAC/VAL, Vitry-sur-Seine, 2015 ; Parcours contemporain, un nouveau regard sur les collections, Cité de la céramique, Sèvres, 2013 ; Des images comme des oiseaux, Marseille Provence 2013, Marseille ; Histoire des formes de demain, Musée d’art Moderne de Saint Etienne, 2010 ; Polar expéditions, Fondation Verbekke, Anvers, Belgique ; Sèvres, porcelaines contemporaines au Musée de l’Ermitage, Palais Menchikov, Saint-Pétersbourg, 2009 ; Le travail de rivière, Crédac, Vitry sur Seine, 2006 ; Notre histoire, Palais de Tokyo, Paris, 2006 ; La force de l’art, Grand Palais, Paris, 2006 ; Transit, 60 artistes nés après 60, École nationale supérieure des Beaux-Arts, Paris, 1998 ; Aperto, 40e Biennale, Venise, 1990.

Note d’intention : « Depuis le début des années 1980, je développe un travail polymorphe, qui requiert la mise en oeuvre de média aussi divers que la sculpture, l’installation, le dessin, la photographie, la vidéo et la performance autour de la figure de l’artiste comme explorateur. Mon atelier est un site de production, de négociation et d’émancipation. Il propose une plateforme de travail, ouverte aux pratiques les plus contemporaines de la sculpture et à la mise en oeuvre de projets liés à l’objet, à la scène et au protocole d’exposition. Dans une pédagogie active et participative, l’atelier accompagne les étudiants sur la conception, les contextes de production, la finalisation et les modalités d’exposition de leurs projets personnels. »