Monique JEUDY-BALLINI

Anthropologue (HDR) au CNRS, Monique Jeudy-Ballini a effectué plusieurs enquêtes ethnographiques en Papouasie Nouvelle-Guinée, dans l’industrie française du luxe et chez les collectionneurs d’art primitif. Elle s’est ensuite intéressée à la manière dont les artistes contemporains européens intègrent des productions extra-européennes dans leurs œuvres. Ses recherches actuelles portent sur les processus transculturels de réception et de réappropriation esthétiques. Elle a notamment publié, avec Brigitte Derlon (ehess), La Passion de l’art primitif. Enquête sur les collectionneurs, Gallimard 2008; L’Art en transfert, L’Herne 2015; Arts premiers et appropriations artistiques contemporaines, Gangemi 2017. Avec Maurice Godelier, elle a codirigé L’Anthropologie aux Beaux-Arts, Paris.