Guitemie MALDONADO

Historienne de l’art contemporain et critique, Guitemie Maldonado a consacré sa thèse au biomorphisme dans l’entre-deux-guerres (Le Cercle et l’amibe, 2006), la prolongeant dans des études plus ponctuelles et monographiques (consacrées à Jean Arp, Wassily Kandinsky, Joaquín Torres García, Sonia Delaunay, Henry Moore …) et par un intérêt constant pour les situations d’entre-deux (art-nature, art-science, abstraction-figuration). Elle s’est ainsi attachée à la situation de l’abstraction après la Seconde Guerre mondiale, en particulier à travers une monographie sur Nicolas de Staël. À la faveur de diverses rencontres et circonstances, elle a commencé à écrire sur l’art contemporain, pour des expositions (Bernard Piffaretti, Djamel Tatah, Sophie Dubosc, Antony Gormley, Rachel Whiteread, Pierre Buraglio, Frédérique Lucien…) et des magazines (Artforum, artpress, Roven et actuellement The Art Newspaper).

 

Crédit photo : Hugo Aymar - droits réservés Beaux-Arts de Paris