Dominique FIGARELLA

Né en 1966 à Chambéry (France). Vit entre Montpellier et Paris.
Enseigne aux Beaux-Arts de Paris depuis 2001.

C’est le corps tout entier qui s’implique dans la peinture abstraite, à la fois ludique et savante, de Dominique Figarella qui a enseigné à la Villa Arson de Nice, ainsi qu’aux Beaux-Arts de Nîmes et de Lyon. Formé à la Villa Arson dans l’héritage de Supports/Surfaces dont il s’affranchit, il ne cesse d’interroger le processus pictural dans sa démarche. Le geste, les accidents, la trace comme les éclaboussures ou les empreintes s’intègrent, avec un sens du décalage et une pointe d’humour, à ses tableaux. Les formes et les lignes sont parfois étayées par des objets inattendus : un sachet de poissons rouges, des photographies, sparadraps, ballons, ventouses… Cette peinture poétique et pleine d’invention est même récemment sortie de son cadre pour collaborer à « Soapera », un spectacle chorégraphique conçu avec Mathilde Monnier (Centre Pompidou, 2010-2014). Parmi ses expositions personnelles marquantes, on a pu le voir à La Station de Nice en 2008, au Musée de Sérignan en 2009, au Life à Saint-Nazaire en 2010, ainsi que dans des expositions collectives : The Residenzgalerie à Salzburg (2008), l’EAC à Mouans-Sartoux (2011), le Musée Chagall de Nice (2013), La Maison Rouge à Paris (2014), à la Villa Tamaris à la Seyne-sur-Mer (2019).