Alain BONFAND
Département des enseignements théoriques / Esthétique - Théories de l’art

Docteur en histoire, puis docteur en philosophie, Alain Bonfand est habilité à diriger des recherches en esthétique à l’université de Paris IV (Panthéon-Sorbonne) et est membre de l’école doctorale « Concept et langage ». Il a reçu le Prix du meilleur livre français sur le cinéma du Syndicat français de la critique de cinéma en 2011 et le Prix de l’Essai de l’Académie française en 2012, pour l’ensemble de son oeuvre d’essayiste. Il enseigne aux Beaux-Arts de Paris depuis 1986.

Publications récentes : La Tristesse du roi, l’expérience esthétique à l’épreuve de la phénoménologie, PUF, essais, Paris, 1995 ; Hergé, Hachette, Paris, 1996 ; Le Cinéma de Michelangelo Antonioni, éd. Images Modernes, Paris, 2003 ; Paul Klee, Hachette, Paris, 2005 ; Le Cinéma saturé : Essai sur les relations de la peinture et des images en mouvement, PUF, 2007, et Vrin, Paris, 2011 ; Histoire de l’art et phénoménologie : recueil de textes, 1985-2008, Vrin, Paris ; Le cinéma d’Akiro Kurosawa, Vrin, Paris, 2011.

Romans : Le Rêve de la guerre, La Différence, Paris, 1990 ; Le Malheur, La Différence, Paris, 1991 ; La Chambre du cerf, La Différence, Paris, 1992 ; La Craie, Le Seuil, Paris, 1996 ; L’Homme malade d’amour, éd. Bartillat, Paris, 1998 ; Le Sang clair, La Différence, Paris, 2003.