Jean-Yves JOUANNAIS
Séminaire de diplôme de 5ème année

Né en 1964, Jean-Yves Jouannais a été rédacteur en chef d’Art Press (1991-1999), cofondateur de la Revue Perpendiculaire (Flammarion, 1995-1998), cofondateur et membre du comité de rédaction de Documents sur l’art contemporain. Il a enseigné l’art contemporain à Paris VIII (1996-2001) et donné un séminaire à Yale en 2014. En 1998, il a donné un cycle de conférences à l’invitation des services culturels de l’Ambassade de France aux États-Unis : Rice University ; Louisiana State University ; University of Pennsylvania ; Brown University ; Columbia University et NYU.

Expositions et publications récentes : Commissaire indépendant : Topographies de la guerre, Le Bal, Paris, 2011 ; Félicien Marboeuf, Fondation Ricard pour l’art contemporain, 2009 ; La Force de l’art, Grand Palais (co-commissaire), 2009 ; L’Idiotie, Domaine Pommery, Reims, 2005 ; Le Fou dédoublé. L’idiotie dans l’art du XXe siècle, Moscou, Nijni-Novgorod, Samara, Krasnoyarsk, Oiron, 2000 ; Histoire de l’infamie, Biennale de Venise, Arsenal, 1995 ; Un art contemporain d’Afrique du Sud, galerie de l’Esplanade, la Défense, 1994.

Essais et romans : La Bibliothèque de Hans Reiter, Grasset, 2015 ; Les Barrages de sable. Traité de castellologie littorale, Grasset, Prix Roger Caillois de l’essai 2014 ; L’Usage des ruines. Portraits obsidionaux, Verticales, 2012 ; Topographies de la guerre, Steidl/Le Bal, 2011 ; Teufelsberg, Filigranes, 2010 ; L’Idiotie : art, vie, politique – méthode, Beaux-Arts éditions, 1er prix du festival Le Livre et l’Art 2004 ; Jésus Hermès Congrès, Verticales, 2001 ; Prolégomènes à tout château d’eau, Inventaire/Invention, 2001 ; Armand Silvestre, poète modique, Le Promeneur, 1999 ; Artistes sans oeuvres. I would prefer not to, Hazan, 1997 ; Des nains, des jardins. Essai sur le kitsch pavillonnaire, Hazan, 1993, 1994 et 1999.

Émissions TV : rédacteur en chef d’Exhibition, Arte, 2004-2006 ; directeur artistique et co-auteur de La Revue, Arte, 2002-2004.

Depuis 2008, au Centre Pompidou et à La Comédie de Reims, il poursuit un cycle de conférences-performances, L’Encyclopédie des guerres, qui est reliée à sa pratique artistique. Représenté par la galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois, à Paris. Sa dernière exposition, Comment se faire raconter les guerres par un grand-père mort, a eu lieu à la Villa Arson, Nice, en 2014.