SACRe – Sciences, Arts, Création, Recherche

Créés par l’université Paris Sciences et Lettres (PSL), le laboratoire et le doctorat SACRe réunissent les cinq grandes écoles d’art et de création de Paris, les Beaux-Arts, l’École nationale supérieure des Arts décoratifs (Ensad), l’École nationale supérieure de l’image et du son (Fémis), le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (Cnsmdp) et le Conservatoire national supérieur d’art dramatique (Cnsad) et l’École normale supérieure (Ens).

L’Équipe d’Accueil SACRe (EA 7410) est le premier laboratoire de recherche en art reconnu par le Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Il regroupe près de 100 membres permanents réunissant artistes, chercheurs, enseignants-chercheurs, professionnels de la culture, et doctorant.e.s .

Ce laboratoire constitue une opportunité rare pour explorer et expérimenter la diversité des relations possibles entre création et recherche, entre arts et sciences.

La formation complète des jeunes artistes, d’une durée de trois ans, conduit  au doctorat d’art et de création. Elle est constituée, d’une part, d’un programme commun à l’ensemble des doctorant.e.s  SACRe issus des différentes disciplines artistiques ou des sciences exactes, humaines et sociales, et d’autre part, d’un programme spécifique à chaque école, qui, dans le cas des Beaux-Arts de Paris, est Intitulé Art, Recherche, Pratique (ARP). Ce  programme de 3e cycle, a vocation à former de jeunes artistes de haut niveau, déjà engagés dans une pratique autonome.

Modalités de la formation 

Direction de thèse – Co-encadrement 

Pendant toute la durée des études, le doctorant bénéficie d’un co-encadrement par deux professeurs référents au moins :

- une directrice ou directeur de recherche HDR enseignant aux Beaux-Arts de Paris ou appartenant à l’un des établissements de PSL,

 et 

- un professeur artiste des Beaux-Arts de Paris

Formation commune

Un séminaire général réunit l’ensemble des doctorant.e.s participant à la formation. Il est obligatoire (à raison de 2h tous les 15 jours, 3 semestres sur 6. Portant sur une thématique annuelle commune, ce séminaire a pour objectif d’explorer les relations entre création et recherche. Il comprend aussi de manière obligatoire des bilans d’étape annuels et présentations des travaux des doctorant.e.s qui préparent à la réalisation du portfolio et de la soutenance de thèse. A ce séminaire s’ajoutent des conférences, rencontres ou visites organisées en lien avec l’ensemble des disciplines. 

Formation spécifique aux Beaux-Arts de Paris 

Aux Beaux-Arts de Paris, la formation comprend un programme de recherche commun, dénommé ARP. Son objectif est d’accompagner des artistes doctorant.e.s  dans l’élaboration et le développement d’un projet de recherche fondé sur une pratique artistique. 

Un espace de travail commun, l’atelier Devot, est mis à disposition des doctorants. Ceux-ci ont également accès aux  ressources documentaires et techniques de l’établissement.

Évaluation et soutenance

Le doctorat SACRe place au premier plan le travail de création pour les doctorants en écoles d’art. Elle est l’aboutissement d’une recherche de trois ans permettant d’obtenir un Doctorat d’art et de création. Le doctorat est régi par l’arrêté du 25 mai 2016 fixant le cadre national de la formation et les modalités conduisant à la délivrance du diplôme national de doctorat.

La thèse se compose conjointement d’œuvres, dans les différents formats et médias propres à chaque discipline et d’un portfolio. Ce dernier met en relief les sources, les expériences, les recherches, les autres pratiques, artistiques ou non, qui ont influencé le travail. Il apporte une réflexion argumentée et problématisée sur le travail accompli durant les trois années de thèse. Sa forme est définie selon les caractéristiques et les démarches propres à chaque discipline, en adéquation avec le projet personnel du doctorant et en accord avec le directeur de la thèse et le co-encadrant, ainsi qu’avec les institutions de rattachement parmi lesquelles l’ED 540 de l’ENS. Le portfolio emprunte l’expression écrite et d’autres types d’expression, photographique, scénographique, muséographique, cinématographique… 

La soutenance de thèse des doctorants artistes s’appuie sur la présentation des œuvres réalisées pour le doctorat sous des formes diverses (expositions, performances, concerts, projections, spectacles, prototypes) et le portfolio. Au terme de la soutenance publique, le diplôme national de docteur est délivré par PSL.

Soutenances en préparation : (theses.fr)