CM Histoire générale de l’art XXe et XXIe siècles

Touché!

Enseignante

Guitemie MALDONADO

Objectifs

Il s’agit, à travers cette UC, de donner aux étudiantes et étudiants certains repères historiques et outils théoriques qui leur permettront de situer leur propre pratique et d’en formaliser les enjeux à la lumière de questions, celles de l’histoire de l’art, qui, sans leur être centrales, n’en sont pas moins déterminantes.

Se repérer et s’inscrire dans une trame de temps, développer sa conscience d’y être, par le fait, engagé : et s’il s’agissait là de conditions nécessaires au développement d’une création véritablement contemporaine ?

Contenu et méthodes

De l’interdiction formelle de toucher, voire de trop s’approcher qui, le plus souvent dans les salles d’exposition, défend les oeuvres d’éventuelles dégradations jusqu’à la « Prière de toucher », inscrite par Marcel Duchamp sous un relief de mousse en forme de sein sur la couverture du catalogue de l’exposition Le Surréalisme en 1947, du tabou à l’incitation, nous envisagerons différentes implications de ce sens, le toucher,

qui a si étroitement partie liée avec le geste, mais s’étend aussi jusqu’au domaine moins localisable des émotions. C’est l’ensemble de ce spectre qu’il s’agira d’embrasser à travers un certain nombre d’oeuvres qui sollicitent, métaphoriquement ou encore directement, un autre sens que la simple vue et établissent dès lors avec le spectateur un type de rapport spécifique : si les effets de matière et de texture placent le réel à portée de sa main, la distance entre les corps peut être mise en scène et parfois se réduire jusqu’à former une zone ou une surface de contact, tandis que par leur registre et leur intensité certaines oeuvres ne laissent au spectateur aucune échappatoire. Pour le dire autrement, en renversant la perspective, de quelles manières une oeuvre peut-elle nous toucher ?

Année d’études : 1 ; 2 ; 3

Les mardis, de 10h à 12h, Amphithéâtre des Loges