Modelage

Enseignants

Olivier BLANCKART

Objectifs

Par une immersion dans le langage du modelage, apprendre les techniques liées à la tradition, mais aussi celles moins repérables dans le registre habituel, et ainsi se constituer un vocabulaire singulier. Donner forme à la pensée de la matière ; apprendre d’elle nos moyens et nos réflexes créatifs. Puis intensifier le savoir technique par des réponses appropriées à des expériences spécifiques. Construire un abécédaire des possibilités qu’offrent les matériaux utilisés et les réflexions relatives aux échelles.

Contenu et méthodes

L’atelier modelage-sculpture fait partie intégrante du Département matière/espace, c’est donc par principe un lieu d’accueil ouvert à toutes les pratiques et les questionnements de la sculpture y compris les plus hétérodoxes.

Cependant, les cours de l’atelier proprement dits accorderont une place significative à la « sculpture d’expression humaine » notamment au modelage d’après modèle vivant – de la construction anatomique du corps, jusqu'au rendu de la figure envisagée sous ses registres expressifs les plus variés.

Les questions de l’aboutissement ou de l’inachèvement, de l’emphase ou de la concision, de l’autonomie ou de l’hétéronomie de l’oeuvre, en fonction de l’échelle notamment, seront étudiées. Les médiums et techniques, traditionnels – terre, plâtre, cire – mais aussi contemporains – résines, plastiques, composites – seront mis en oeuvre ou expérimentés, en concertation quand cela sera nécessaire, avec les enseignants de céramique et matériaux composites. Les outils digitaux – photographie, video, vidéoprojection, la marionnette dans photoshop seront couramment mobilisés à des fins de documentation

et d’élaboration des sujets. À terme, les technologies de pré et de post production numériques appliquées à la sculpture (scanner et techniques de fabrication 3d) pourront être intégrées au processus de recherche et d’enseignement de l’atelier.

Aborder la question de la sculpture et du modelage, depuis la situation Française actuelle, c’est a priori s’embarquer dans la quête d’une Atlantide engloutie d’ou émergeraient quelques très hautes îles aux parois vertigineuses : Michel-Ange, Bernin, Rodin, Brancusi, Giacometti… des ilots contemporains épars —Arman, César, Barbier, Dewar/Gicquel, Sahal, Creten, sans compter d’éventuels atolls irradiés —Landowski…

Cette métaphore pour suggérer que l’enseignement de l’atelier sculpture/modelage des Beaux-Arts de Paris accordera nécessairement une place non négligeable à l’histoire de la sculpture —historique comme contemporaine – à travers notamment des visites de musées et de monuments à Paris, des déplacements en France, des voyages à l’étranger, dans toute la mesure du possible.

Des sessions de modelage immersif « sur le motif » seront organisées au musée Rodin de Meudon durant l’année.

Évaluation

Contrôle continu par la succession d’exercices et par la mise en forme d’un cahier spécifique à ce cours, comportant des recettes techniques et des commentaires d’exemples, liés à l’histoire. L’attention sera portée sur la démarche conceptuelle et la réalisation plastique : justification du parcours par un accrochage des réalisations en fin de second semestre.

Présence régulière obligatoire.

Année d’études : 2 ; 3 ; 4