Dessiner le monde

Enseignant

Daniel SCHLIER

Objectifs

Le dessin comme forme d'expression est, après quelques années d'éclipse, redevenu un lieu de débat et de reconnaissance. Le besoin de revenir à des moyens simples dans un monde sophistiqué est certainement un argument recevable. De fait, le dessin a toujours existé dans les ateliers et le marché de l'art ne saurait recouvrir la nécessité intérieure des artistes. Nous parlerons ici d'art et de l'exigence à construire son projet artistique.

Notre objectif sera d'apprendre à voir. Distinguer le point de vue, d'un regard, d'une vision afin de construire en pleine conscience un langage formel personnel.

Contenu et méthodes

Suivi du travail personnel : le dessin comme définition propre ou inscrit dans une pratique artistique plus globale. Nous interrogerons la manière dont cette pratique se construit pour elle même ou s'arti- cule avec la peinture, la photo, la sculpture, les arts du mouvement. La confrontation à des exemples historiques et contemporains permettra de s'inscrire dans le flux de la création.

Voir et connaître Villard de Honnecourt, les carnets des Bellini, de Baldung Grien ou les cycles de Tiepolo, Goya, Picasso et Dix sont autant de ponts vers les dessins de J-O. Hucleux, de R. Pettibon ou vers l'oeuvre graphique de B. Nauman ou A. Kurosawa. L'analyse du contexte dans lequel vous évoluez, une perception globale de votre travail sera centrale. Vous aurez à coeur de faire découvrir vos curiosités propres afin de constituer une banque d'images partagée par les étudiants suivant le cours.

Évaluation

Nécessité d'une pratique personnelle soutenue, ainsi que permanence et engagement seront essen- tiels pour l'évaluation semestrielle. Voir et connaître son propre travail par la confrontation au regard des compagnons d'études.

La connaissance de l'actualité artistique et les rencontres avec des intervenants pour compléter la capacité de distanciation seront nécessaire.

Année d’études : 1 ; 2