Actualités des jeunes artistes

Toutes l'actualité de nos artistes.


HORIZONS PERDUS

Jean-Baptiste Lenglet
10 - 20 JANVIER 2017
Salle d’exposition de Mains d’OEuvres
Curateur : Thomas Fort

L’exposition « Horizons perdus » regroupe un ensemble d’oeuvres récentes réalisées par Jean-Baptiste Lenglet dans le cadre du programme doctoral SACRe. Elle clôture quatre années de recherches explorant l’idée d’animer un collage. 

L’exposition est également l’occasion de présenter un coffret qui réunit cinq livres d’artiste et plusieurs oeuvres vidéo, constituant la thèse de doctorat : « Horizons perdus : comment le cinéma expérimental et la sculpture ouvrent à l’installation ».

Une question traverse cet ensemble : comment animer un collage ?. Autant injonction programmatique que désir plastique, cette interrogation signifi e comment mettre une composition en mouvement. Cette considération est avant tout de nature cinématographique. Elle décrit le passage à l’image animée. La thèse ressasse ce moment où le cinéma s’amorce, lorsque la caméra enregistre, lorsque le fi lm est projeté. D’une certaine manière, chacune des oeuvres part de cette situation, et en varie l’interprétation.

Voyage circulaire en Asie, le projet se structure en trois stations : Phnom Penh, Tokyo et Lhassa. Du fi lmage de ces villes à l’exposition fi nale, la pratique du collage s’inscrit au coeur du travail. D’un médium à l’autre, d’une séquence à l’autre, les formes sont découpées puis déplacées dans de nouveaux contextes. Migration d’images, montage, composition… le collage engage une série de questions dont les réponses façonnent la recherche.

Construire un espace et l’habiter. Le collage rejoint sur ce point l’architecture, et par extension, l’urbanisme. Dans la thèse, les villes sont autant un sujet d’étude qu’un modèle conceptuel. Les oeuvres sont pensées comme des espaces clos, à la manière de sculptures ou d’architectures, qui se doivent ensuite d’entrer en relation afi n de constituer un tout.

Le titre « Horizons perdus » est peut-être la nostalgie de cette totalité.


 

SALON DE MONTROUGE

JEANNE BRIAND (diplômée 2015 , atelier Saulnier), PAULINE BRUN (diplômée 2012, atelier P2F), LAURENCE CATHALA (diplômée 2006, atelier Rochette), ALEXIS CHRUN (diplômé 2016, ateliers Closky, Pagès), CELIA GONDOL (diplômée 2014, ateliers P2F, Saulnier, Janssens), SÉGOLENE HAEHNSEN (diplômée 2013, atelier Gaultier), LAURA HUERTAS MILLAN (diplômée 2009, atelier Saulnier), PAULINE LAVOGEZ (diplômée 2015, atelier Vilmouth), FLORIAN MERMIN (diplômé 2015, atelier Vilmouth), LOUISE SIFFERT (diplômée 2014, ateliers François et Closky), GUILLAUME VALENTI (diplômé 2015, atelier Cognée) sont sélectionnés pour le Salon de Montrouge 2017.