Chaire Habiter le Paysage : l’Art à la rencontre du vivant

En direct

Du Lundi 10 mai au Mercredi 12 mai

16H00 - 17H30

En direct

Site web des Beaux-Arts de Paris

EN DIRECT

Chaire Habiter le Paysage : l’Art à la rencontre du vivant
La production d'œuvres en territoire partagé par des vivants humains et non-humains

 

Pour ce premier cycle de conférences de la chaire « Habiter le paysage. L'art à la rencontre du vivant », l'historienne de l'art Estelle Zhong Mengual invite trois curateurs français qui abordent la création en milieu naturel comme création sur un territoire spécifique partagé par les vivants humains et non-humains. Des Alpes de Haute-Provence à une forêt dans la Meuse en passant par les Monts d'Ardèche, ils explorent trois manières différentes de penser le paysage et de produire des œuvres à même de tisser des relations entre art et vivant.

 

Accéder au Chat

 

  • Lundi 10 mai, 16h : « Tout autour » du Cairn

Julie Michel, adjointe de direction au Cairn, laboratoire artistique en montagne, rattaché au Musée Gassendi.

L’intervention déploiera quelques fils d’une géo-histoire du musée Gassendi et de son laboratoire artistique en montagne, le Cairn et explorera les démarches de certaines figures-alliées qui ont arpenté le territoire protégé de l’UNESCO Géoparc de Haute-Provence et ont œuvré dans « l’esprit des lieux ».

 

Julie Michel a étudié aux Beaux-arts de Nantes (DNSEP, 2011) et a effectué un post-diplôme arts & créations sonores à l'ENSA Bourges (2014) avant d'être artiste associée pour la recherche dans un contexte de préfiguration de Diplôme Supérieur de Recherche en Art (entre 2015 et 2017). Initiatrice du collectif NightOwl avec Olivier Crabbé (2015), elle a engagé une activité de recherche et de diffusion autour de Knud Viktor. En 2018, elle s’installe près de Digne-les-Bains pour enseigner l'histoire de l'art à l'IDBL - école d'art intercommunale. Depuis 2019, Julie Michel est adjointe de direction au Cairn, centre d'art. Elle prépare une thèse à l'université Paris-Est (laboratoire LiSAA - Littératures, Savoirs et Arts).

 

  • Mardi 11 mai, 16h : Art et Paysage, les liaisons heureuses

David Moinard, directeur de l'Atelier Delta et directeur artistique du Sentier des Lauzes

Intimement liées aux territoires sur lesquels elles s’implantent, deux expériences artistiques menées dans le territoire du Parc naturel régional des Monts d’Ardèche seront présentées, témoignant de la formidable capacité de la création artistique contemporaine à créer des aventures humaines et à révéler ce qui est caché. Les œuvres créées, loin de s’imposer au paysage, l’accompagnent plutôt, font corps avec lui, révèlent des enjeux qui lui sont propres, car elles n’existent que par lui et pour lui. Replaçant délibérément la création artistique dans le rôle majeur qu’elle joue dans la fabrique de la société, David Moinard évoquera l’action des Nouveaux commanditaires ainsi que les enjeux de l’art dans l’élaboration d’un nouveau récit nécessaire à l’heure du dérèglement climatique.

 

D’abord responsable de la programmation artistique du département Arts Plastiques du lieu unique, Scène Nationale de Nantes, David Moinard devient en 2005 responsable de la programmation artistique d’Estuaire Nantes - Saint- Nazaire puis, en 2011, du Voyage à Nantes. David Moinard est à l’origine de l’Atelier Delta, agence d’ingénierie culturelle spécialisée dans la conception et la mise en œuvre de projets artistiques liés à des territoires et des géographies particulières. À ce titre, il participe en tant que conseiller artistique à des projets d’aménagement du territoire pour des architectes, urbanistes ou paysagistes et travaille au commissariat et à la direction artistique de projets de création contemporaine, principalement dans l’espace public, comme Le Partage des Eaux, parcours pérenne inauguré l’été 2017 dans le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche et Les Valleuses, inauguré l’été 2018 à Varengeville-sur-Mer en Normandie.

 

  • Mercredi 12 mai, 16h : Les artistes au cœur de savoir-faire

Pascal Yonet, directeur du Vent des forêts, centre d'art contemporain en territoire agricole et forestier.

Comment les résidences artistes en territoire rural peuvent associer innovation et savoir-faire local ? Pour une approche sur mesure des projets artistiques, pensée en osmose avec les ressources, les contextes et mutations en cours.

 

Pascal Yonet dirige l'association Vent des Forêts, centre d'art contemporain d’intérêt national dédié à la recherche, la production, l’exposition et la médiation artistique en territoire agricole et forestier. Philosophe de formation, il a été de 2001 à 2008 directeur-adjoint du Centre national de l'édition et de l'art imprimé (Cneai).

 

La Chaire « Habiter le paysage. L'art à la rencontre du vivant » est créée avec le soutien de Dior Parfums.

 

Lifesize & en direct sur le site internet / J+7 sur Youtube ou en podcast sur l'Appli des Beaux-Arts de Paris

 

Crédits photos : Vent des Forêts ; droits réservés