Professeurs

Emmanuelle

Huynh

Cheffe d'atelier

Née en 1963 à Châteauroux (France). Vit à Rennes et travaille ici et ailleurs.

Avec Emmanuelle Huynh, la danse, au croisement de plusieurs disciplines, entre en relation avec la littérature, la musique, la lumière, l’architecture, l’art floral Japonais (Ikebana). Formée à la philosophie en parallèle de la danse, elle collabore avec des chorégraphes tels que Nathalie Collantes, Herve Robbe, Odile Duboc, Catherine Contour, le Quatuor Knust... En 1994, la bourse de la Villa Medicis Hors les Murs la mène au Vietnam. À son retour, elle crée le solo Mùa avec l’éclairagiste Yves Godin et le compositeur Kasper T. Toeplitz et déplace la danse vers la performance. S’ensuivent des projets tels que A vida enorme (2002), le vol de l’âme (2009), Tôzai! (2014), Formation (2017, textes de P. Guyotat et dispositif N. Floc’h). Entre 2004 et 2012, elle dirige le Centre National de Danse Contemporaine (CNDC) à Angers et crée notamment un nouveau cursus « Essais » et une rencontre internationale d’écoles de danse et d’art. À New York, invitée par l’ambassade de France en 2014, elle initie A taxi driver, an architect and the high line avec Jocelyn Cottencin, un portrait de la ville fait de films-installations et performance. Expérience qu’elle renouvellera avec Saint-Nazaire en 2019 Nous venons de trop loin pour oublier qui nous sommes ou Sao Paulo au Brésil en 2020. Actuellement, elle travaille à un solo dont elle sera l’interprète en lien avec ses origines vietnamiennes et l’émigration de son père en France. Côté édition, ses entretiens avec Trisha Brown sont publiés aux Presses du réel.

 

Photo © Christian Robert